Entendu (et vendu !) au Bon Marché…

C’est de l’art ou du cochon ? Du petit cochon tirelire c’est certain… une tirelire pour récupérer les sous des visiteurs du Bon Marché égarés !

Loïc Prigent a écouté ces clients, souvent éthérés, et restitue leurs verbatim sur les murs du grand magasin parisien. C’est drôle et amusant de parcourir les rayons à la recherche de ces bons mots. Mais fallait-il transformer la performance en entreprise commerciale ? Au rez-de-chaussée on vend des assiettes, des mugs, des cartes postales, des tee-shirts, des plateaux et même des boules à neige avec les petites phrases décalées recueillies par Prigent…

Du coup on revient vite à la réalité : malgré tous les efforts du Bon Marché pour se faire passer pour un lieu d’art en multipliant les collaborations avec des artistes on réalise que l’on est bien dans un magasin ou tout se vend … même les paroles envolées de clients espionnés !

Informations pratiques : l’exposition « Entendu au Bon marché » se termine le 2 avril 2017.

www.lebonmarche.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s