Colombie : où traquer le street art à Bogota et Carthagène.

La Colombia loca, loca, loca s’exprime sur les murs avec de très bons street artistes qui reflètent à la fois l’influence indienne de la population originelle et le certain spleen très sud-américain d’un pays où la vie quotidienne n’est pas toujours facile.

A Carthagène, la capitale touristique du pays, les vieilles maisons coloniales séduisent par leur architecture vintage. Mais les Bohemian Voyageurs préfèrent loger dans le charmant quartier de Getsemani. L’ambiance populaire de ce « barrio » attire toujours plus de visiteurs qui y trouvent pléthore de guesthouses aujourd’hui rejointes par des maisons d’hôtes plus haut de gamme. La gentrification menace ce quartier bohème mais il faut reconnaître que c’est ici qu’on préfère flâner, humer l’air du temps le soir venu quand la population locale se mêle aux « gringos » et dénicher un petit resto sympa. Et, surtout, c’est ici que les street artistes s’expriment le mieux sur les murs…

A Bogota, la trépidante et agitée capitale Colombienne, porte d’entrée du pays, il faut se rendre dans le quartier de la Candelaria et plus particulièrement autour de la petite rue « callejon del embudo ». Voilà le quartier alternatif, arty et street art de Bogota. De jour, on traque les murs à la recherche d’une belle peinture. Le soir, on y sort, pour boire un verre ou danser. Et se mêler à la foule jeune et bigarrée qui fait de ce quartier l’un des plus « humains » de la mégalopole colombienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s