Une nuit avec les ours au Zoo de la Flèche

Il y a, de part le monde, des hôtels de luxe qui bavent d’envie en regardant les taux de réservation d’un modeste zoo perdu dans la Sarthe ! Car pour avoir la chance, que dis-je le privilège, de passer une nuit dans l’un des lodges de ce parc animalier, il faut s’y prendre longtemps à l’avance. Très longtemps ! Comptez un an minimum avant de pouvoir réserver votre séjour. La liste d’attente est interminable et encore plus si vous visez un week-end ou les vacances scolaires…

Mais qu’est-ce qui justifie un tel engouement ? Il y a d’abord l’attraction du zoo en lui-même qui est connu par quasiment tous les enfants autorisés à regarder la télévision. C’est en effet au Zoo de la Flèche que la série Une saison au zoo, diffusée chaque soir sur France 4, est tournée. Voilà déjà de quoi susciter l’envie chez les gosses qui tannent leurs parents pour aller voir « en vrai » les animaux et les soigneurs dont ils suivent les péripéties sur petit écran.

Un an d’attente pour s’offrir une nuit exceptionnelle

Mais là où il sont vraiment malins au Zoo de la Flèche, voire machiavéliques, c’est qu’ils savent aussi attirer les parents en leur proposant des hébergements hyper originaux. Des « lodges » très bien fait aux prestations haut de gamme qui offrent un séjour « dépaysement garanti » à seulement deux heures de route de l’Île-de-France ! Et qui permettent de dormir avec vue sur l’enclos des tigres blancs, des loups de l’Arctique ou des grizzlis du Canada. Le tout dans une ambiance trappeur à base de chalet en bois hyper cosy agrémenté d’une terrasse et même parfois de jacuzzi extérieur. On peut aussi partir pour Madagascar en séjournant dans l’une des trois maisons africaines qui dominent le territoire des lémuriens joueurs.

Mais le plus convoité, c’est l’Artic Lodge qui permet d’observer les deux ours polaires dans leur univers. Un immense chalet pour six personnes, avec une grande salle commune disposant d’une cheminée et d’un grand canapé donnant sur la baie vitrée derrière laquelle les deux gros nounours blancs s’agitent. Les enfants disposent de leur chambre façon cabane et les parents d’une suite isolée au sous-sol avec immense baignoire et surtout d’un lit face à la vitre semi-immergée depuis laquelle ils observent les ours nager… Sans oublier une terrasse extérieur qui donne aussi sur l’enclos avec un grand jacuzzi « familial » pour barboter en même temps que Taïko dans son bassin.

On prend possession de son lodge vers 16h et on doit le quitter le lendemain à 11h. Le soir, on trouve dans la cuisine le repas sous forme de petites vérines chaudes et froides. Et le matin on vous livre le petit déjeuner devant la porte. Le reste du temps, on observe nos voisins vivre leur vie et on se berce des bruits de la faune des autres enclos. Mention spéciale aux hurlement des loups le soir, on s’y croirait vraiment. Le vrai plus de cette initiative, c’est que les lodges comme les services associés sont de très grande qualité. On est loin des cabanes bricolées et l’on est plus près des prestations d’un hôtel 4 étoiles.

Résultat, les tarifs sont assez élevés puisqu’il faut compter plusieurs centaines d’euros par personne. Enfin, avant de passer à la caisse, de toute façon, il va falloir être patient ! L’Artic Lodge est déjà complet pour 2017 et 2018. Les autres sont aussi très demandés. Mais la magie de voir vivre ces animaux sauvages en liberté depuis sa chambre justifie cet engouement…

Informations pratiques : www.zoo-la-fleche.com et www.safari-lodge.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s