Floride : de Miami Vice à Miami arty !

South Beach : le Miami Art Déco et glamour

Miami n’a pas toujours été cette cité du vice décrite dans la série culte des années 80… Avant, la ville était surtout fréquentée par les retraités américains qui venaient s’offrir du soleil à bon compte toute l’année. C’est à South Beach, face à la mer, qu’ils se retrouvaient dans de sublimes hôtels Art Déco que l’on peut toujours admirer. C’est même la plus grande concentration de buildings Art Déco au monde ! The Cavalier, The Tides, The Congress, The Breakwater sont quelques uns des nombreux hôtels que l’on admire avant d’aller étaler sa serviette sur la plage, immense et longue, où s’alignent les jolies petites cabanes des maitres nageurs…

Ils se trouvent tous le long d’Ocean Drive, une avenue aujourd’hui ultra fréquentée par les touristes. Mais dans les années 80, le quartier n’avait pas cette fière allure. Abandonnée, en voie de devenir un ghetto, South Beach n’était plus que l’ombre de ce qu’elle avait été. D’ailleurs, les fans de la série culte Miami Vice doivent s’en souvenir. La première scène du premier épisode voit débarquer le héros, Don Johnson, dans un quartier interlope (la preuve, un black danse au rythme de son ghetto blaster est sensé figurer à lui tout seul le côté « wild » de Miami !). Sonny Crockett (ce nom quand même !) fume une cigarette dans son costume Armani blanc devant The Carlyle, un petit building typique de l’Art Décoratif qui fait la réputation de ce quartier. Aujourd’hui encore, The Carlyle est toujours là mais, à la différence des années 80, South Beach est devenue beaucoup sage (enfin, sauf en période de spring break!!!). Évitez les bars et restos d’Ocean Drive qui sont surpeuplés et baladez-vous simplement pour admirer ces beaux immeubles qui se détachent si bien sur fond de ciel bleu…

Wynwood District : le street-art comme industrie culturelle

Il y a quelques années encore, le quartier d’entrepôts de Wynwood, au nord du centre-ville de Miami, était vraiment le terrain de jeu des streets artistes locaux et underground. Ils y trouvaient tout l’espace vierge pour leurs fresques le soir, lorsque les entrepôts étaient fermés. Aujourd’hui, le Wynwood District est un quartier en voie de gentrification. Les Wynwood Walls en constituent l’épicentre. Une sorte de galerie en plein air sur les murs de laquelle des artistes sont invités (et rémunérés) pour peindre. Le resto décoré par l’artiste Shepard Fairey sert une très bonne cuisine. Les Wynwood Garden sont une galerie « indoor » qui permet de retrouver des pièces plus petites des artistes exposés en extérieur. Une bonne idée de souvenir à rapporter si le travail de l’un d’entre eux vous a tapé dans l’œil ! Mais une marchandisation de l’art qui heurte un peu les puristes. Entre les boutiques de fringues urbaines et les cafés vegan qui ouvrent un peu partout dans le quartier, les « vandals », ces street artistes authentiques ne sont plus vraiment les bienvenus… Dommage, mais cela ne doit pas vous empêcher d’arpenter le quartier où l’on déniche quand même de superbes fresques. Les plus originales n’étant pas les plus officielles 😉

Miami Design District : le quartier shopping et mode

Un peu plus au nord du Wynwood District, se trouve le Miami Design District. Là aussi un ancien quartier de magasins de meubles reconvertis en une ribambelle de magasins de mode de luxe (le groupe LVMH est le plus présent avec toutes ses marques !). Vous n’êtes pas obligé de faire du shopping, d’autant qu’il s’agit de grandes marques souvent européennes que l’on retrouve chez nous. Mais il est agréable de déambuler dans ce quartier et de découvrir diverses œuvres d’art disséminées ça et là. Le petit centre commercial de Palm Court en regroupe beaucoup comme « le dôme » de Richard Buckminster Fuller, « les balançoires » de Konstantin Grcic ou encore cet étonnant buste géant et bleu de l’architecte Le Corbusier par Xavier Veilhan. Une caution artistique pour un quartier commercial de luxe. Pourquoi pas ! La balade est agréable. Et toujours surprenante. Ne loupez pas, non plus, le Museum Garage, un parking automobile dont les façades ont été confiées à quatre artistes qui en ont fait une incroyable et monumentale œuvre d’art, ultra photogénique.

Informations pratiques :

www.thewynwoodwalls.com

www.miamidesigndistrict.net

www.miamiandbeaches.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s