Marseille : passez à La Mercerie pour vous régaler !

Le quartier de Noailles à Marseille est le quartier bohème où il faut sortir pour tâter de l’âme mondiale de la cité phocéenne. On y trouve un immense marché où l’on se bouscule pour dénicher les produits frais les moins chers de la toute la ville. Le coin a longtemps été « le quartier arabe » de Marseille. Il le demeure en partie malgré sa « gentrification » (le Vieux Port est à deux pas, on est dans l’hyper centre… après le quartier du Panier, c’est ici que l’on se tourne pour trouver un appart pas trop cher et bien placé dans un quartier plein de vie !). On y trouve encore pas mal de commerces typiques qui sont des cavernes d’Alibaba, comme chez Jiji La Palme d’Or, où l’on déniche des céramiques vertes de Tamegroute, ce petit village marocain qui produit des poteries uniques au monde et si bohèmes… Le midi, passage obligé par l’épicerie L’Idéal où l’on déguste de bons petits plats frais servis dans une salle vivante et où l’on fait ses courses des meilleurs produits de la région et d’ailleurs. Un temple au bon goût !

Dans le quartier, on y trouve aussi la plus grande « mercerie » de France, la Maison Empereur qui recèle sur plusieurs étages et dans divers bâtiments tout ce dont on rêve pour entretenir sa maison, cuisiner, la décorer… Avec un twist vintage. Unique ! Juste à côté, se trouve une toute autre mercerie, celle-là toute dédiée à la gastronomie… C’est dans ce qui était une petite mercerie connue de tous à Marseille depuis des décennies qu’a ouvert ce resto plein de bonnes ondes.

Aux commandes de La Mercerie, un trio de jeunes gens gastronomes venus d’ailleurs (rien d’étonnant pour cette ville monde qu’est Marseille !). Le chef, Harry Cummins est un anglais qui a fait ses armes en secondant Gregrory Marchand au Frenchie à Paris, avant de découvrir le soleil du sud. Laura Vidal est une québécoise qui gère la carte des vins avec l’obsession de trouver les bonnes bouteilles, surtout celles qui contiennent des vins naturels. Julia Mitton, est, elle, canadienne, et œuvre dans l’ombre pour faire marcher cette petite « mercerie » forte de son expérience réussie à au Groupe Expérimental qui a longtemps fait le buzz à Paris

Cette joyeuse équipe est aux commandes d’une des plus belles adresses de Marseille. Une salle lumineuse, tout en longueur avec une cuisine totalement ouverte sur la salle. Vous pouvez même vous asseoir au comptoir pour voir cuisiner en live l’équipe. Un menu « surprise » unique le soir qui est une ode à la créativité du chef. On vous sert de petites assiettes pleines de bonnes choses du moment et du coin. C’est réjouissant et il faut y aller le yeux fermés pour se laisser surprendre par cette cuisine « bistronomique » du tonnerre ! L’une des adresses les plus enthousiasmantes de Marseille, à ne surtout pas rater…

Informations pratiques : menu surprise du soir à 45 euros, le midi « entrée-plat-dessert » à 29 euros. Resto ouvert du mercredi au dimanche.

www.lamerceriemarseille.com

www.epicerielideal.com

www.empereur.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s